Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Avocat, vous intervenez lors d’une conférence… que faire ?

Par LA LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Par Nathalie Rehby, Agence Satellitis

Conférence, colloque, formation…Les avocats sont très régulièrement invités et même acteurs de ces rencontres.

C’est une des expressions de la qualité d’expert de l’avocat qui est ici en action. Un outil de communication très utile, et très intéressant, notamment parce que les organisateurs diffusent largement le nom des intervenants, c’est une publicité pour le cabinet et l’avocat concernés, comme pour leur expertise. Les avocats sont particulièrement recherchés –à tel point qu’ils sont aussi très souvent les financeurs, les mécènes, les sponsors de ce type d’événements.

C’est toujours une conversation, et parfois une confrontation d’idées. L’avocat vient délivrer des informations à un auditoire plus ou moins important, mais en général assez nombreux, informations dont il est le spécialiste… Un certain formalisme est cependant nécessaire afin d’organiser la prise de parole. Justement, c’est la première question à se poser, au-delà du sujet ! Il convient de savoir de quoi on va parler, avec qui et comment.

Se préparer…

Pas de miracle, il faut préparer. Echanges avec le comité scientifique, avec les autres intervenants, avec l’équipe organisatrice, n’hésitez pas à discuter. Car les interventions se doivent d’être bien coordonnées les unes avec les autres, sans répétition, et avec des oppositions bien argumentées.

* Le sujet : Parfois, l’avocat aura contribué à la définition du thème. C’est l’idéal. Si c’est un sujet imposé, l’avocat doit lutter contre l’envie de ne parler que de ce qu’il envisageait, ou de sa « marotte ». Il est nécessaire de bien s’intégrer dans le thème défini, sinon, cela peut altérer la perception d’expert. Or il arrive encore fréquemment que les avocats arrivent avec leur sujet dans le sujet. Attention aussi lors d’échanges avec des directeurs juridiques. L’avocat apporte souvent un point de vue technique et théorique, et la pratique est laissée aux juristes. Il est certes important d’être perçu comme expert, mais pas déconnecté de la réalité et du concret. L’intervention doit être équilibrée entre technique et pratique, afin de bien démontrer qu’on est la personne de la situation.

*Quel est le format ? 10 minutes chacun dans un exposé académique, ou un dialogue entre les intervenants, avec ou sans un modérateur... Tout cela compte. Même, être assis dans un fauteuil sur une estrade ou avoir un tabouret au centre de la salle, comme une arène entourée du public, être sur une scène dans un amphi, avoir un public à sa table qui prend des notes, avec ou sans écran… Tout cela impacte la façon dont l’avocat va s’exprimer. L’intervention doit être adaptée à la configuration pratique.

* L’intervention : Souvent, les avocats, sauf pour les formations, ne préparent pas assez leurs interventions… « Trop long », « trop technique », « pas assez en phase avec les autres intervenants » sont les remarques les plus souvent entendues à l’issue de conférence. Mais justement, le public ? Qui est-il ? est-il spécialiste ? est-il diversifié ? Trop souvent, l’avocat intervenant ne se renseigne pas sur le public et donc prépare le discours qui devrait lui être dédié sans penser à lui ! L’intervention doit être calibrée en fonction du public qui le reçoit.

Le jour même

Le credo, être là…

Bien sûr, pour son intervention… Mais trop souvent, l’avocat (et d’autres professionnels aussi, d’accord, d’accord… mais les avocats sont les plus coutumiers du fait avec les politiques) arrive pour parler et repart tout juste après ! ERREUR

Bien sûr, c’est du temps, mais justement, prenez-le. C’est un investissement à rentabiliser. C’est aussi cela que vous avez acheté si vous êtes sponsor : un temps pour montrer son expertise ET POUR LE FAIRE SAVOIR. Donc pour être en contact avec un maximum de nouveaux contacts en un minimum de temps. Puisque vous êtes là, autant que ce soit du temps utile. Il faut savoir le dépenser à bon escient… Passer du temps avec les autres intervenants, profiter des temps de pause pour rencontrer des prospects, distribuer et récupérer des cartes de visite…

Etre là pour un maximum d’interventions. Cela évite de ne pas être à côté des débats… Ainsi dire quelque chose qui a déjà été dit une heure avant. Ou contredire l’éminent professeur spécialiste. Ou encore, critiquer une autorité de régulation ou un magistrat qui sont présents. Tout cela donne une mauvaise image.

Ensuite, évidemment, être clair dans sa présentation, être disponible, répondre simplement. Un mot d’ordre : fluidité du discours et écoute permanente des autres intervenants pour sans cesse s’adapter. N’oubliez pas sourire et humour, toujours utiles, même –surtout- sur les sujets les plus sensibles.

Après…

Il y a un après des conférences et colloques. Bien trop oublié par les avocats, souvent abandonné au service marketing quand le cabinet en a un. L’après, c’est entretenir les contacts noués lors de l’événement, afin qu’ils deviennent des prescripteurs, des partenaires et des clients. Mais le service marketing ne saura pas aussi finement que l’avocat ce qu’il convient d’envoyer à ce public. Inclure les contacts dans le fichier d’envoi de la newsletter générale du cabinet n’est pas suffisant. Il est important d’inclure la conférence et sa communication dans le plan marketing ! Or justement, après la conférence, vous pouvez envoyer aux présents des informations complémentaires. Le Powerpoint de la présentation lors d’une formation, un complément plus juridico-technique ou un article sur le sujet du colloque ou un commentaire d’une jurisprudence qui tombe quelques temps après la conférence. Les personnes rencontrées apprécieront ce suivi avec des informations nouvelles.

Vous l’avez compris, l’essentiel du conseil est de s’investir dans l’événement…

Bird & Bird promeut cinq counsels

- 406 vues

Bird & Bird annonce la nomination de Mélanie Berçot, Marine Besson, Virginie Estéoule, Céline Gasser et Olivier Peronnau…

Marc Mossé rejoint August Debouzy

- 468 vues

Le cabinet August Debouzy n’a jamais hésité à recruter ses avocats en dehors du barreau. On se souvient bien sûr de l’arrivée…

Marc Mossé rejoint August Debouzy

- 468 vues

Le cabinet August Debouzy n’a jamais hésité à recruter ses avocats en dehors du barreau. On se souvient bien sûr de l’arrivée…

Mermoz Avocats et HPML fusionnent

- 685 vues

Le 1er juin prochain, les cabinets Mermoz Avocats et HPML fusionneront. La structure prendra le nom Mermoz Avocats et constituera un nouveau cabinet pluridisciplinaire…

WFW promeut

- 459 vues

Watson Farley & Williams annonce la promotion de Philippe Monfort, en qualité d’associé, dans le département financement…

Quentin Maujeul rejoint Squair

- 502 vues

Squair crée un département droit public grâce à l’arrivée de Quentin Maujeul, en qualité d’associé.…

Lancement de Focal Avocat

- 462 vues

Dimitri Coudreau fonde le cabinet Focal Avocat, dédié à la protection sociale complémentaire et la distribution d’assurance.

Florent Ruault crée sa structure

- 553 vues

Le fiscaliste Florent Ruault annonce la création du cabinet Florent Ruault Avocat, situé avenue de la Grande-Armée dans le XVIIe…

L'agenda de la semaine - n°1525

- 2960 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Naissance de la legaltech White Alert

- 3171 vues

Le cabinet Ayache propose un dispositif numérique de lancement d’alertes conforme à la loi Sapin 2, qui impose aux entreprises de…

Consultation publique de l’AMF

- 3119 vues

L’Autorité des marchés financiers a fait le constat d’une augmentation encore trop lente de la proportion des fonds d’investissement…

Fieldfisher x Euronext

- 3585 vues

Fieldfisher est partenaire d’Euronext dans le cadre du déploiement de la nouvelle édition de son programme FamilyShare, destiné…

Mémoires d’un avocat international

- 3673 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Violations du RGPD

- 3204 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Abandon du projet DataJust

- 3517 vues

Selon une information du site acteurspublics.fr, qui n’a pas encore été confirmée par la Chancellerie, le développement…

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne