Accès Rapide
S'identifier

La SEC récompense un lanceur d’alerte, compliance officer

Par Ondine Delaunay

Le 30 mars 2020, la Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé avoir octroyé 450 000 $ à un lanceur d’alerte, par ailleurs compliance officer de l’entreprise sanctionnée. C’est la troisième fois qu’un responsable de la conformité se voit allouer une récompense pour les informations qu’il a fournies au gendarme américain. Un tel système est-il envisageable en France ? Capucine Lanta de Bérard, associée du cabinet Soulez Larivière Avocats, a répondu aux questions de la rédaction.

Ce contenu est réservé à nos abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour profiter de 3 articles gratuits par mois.

Déjà abonné ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement
abonnez-vous
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format